Blog sur l’électrocardiogramme – ECG

Le blog d’ecgFormation, blog sur l’électrocardiogramme : articles, réflexions, formations, et commentaires sur l’ECG. Tous ce qu’il vous faut pour mieux maîtriser l’électrocardiogramme et améliorer votre pratique clinique quotidienne.

Onde Epsilon

L’onde epsilon est une petite onde positive qui prolonge la fin du complexe QRS.

Onde J d'Osborn

L’onde J est une petite déflexion positive à la jonction du complexe QRS et du segment ST.

onde delta

L’onde Delta est une onde pathologique (qui n’existe pas normalement sur un tracé d’ECG) qui apparaît dans le cas de syndrome de pré-excitation comme le syndrome de Wolff-Parkinson-White (WPW).

Le segment ST de l'ECG

On continue notre série d’articles sur la formation « intervalles et segments de l’ECG ». Dans le précédent article, nous avons parlé de l’intervalle PR, nous avons vu sa signification et comment interpréter l’allongement ou le raccourcissement de cet intervalle.

Espace PR sur l'ECG

L’intervalle PR (ou espace PR) est un espace qui se mesure à partir du début de l’onde P jusqu’au début du complexe QRS (l’onde Q ou R).

Onde U sur un ECG

L’onde U est une onde qui fait suite habituellement à l’onde T et prend la même polarité (souvent, l’onde U fusionne avec l’onde T).

Onde T sur un ECG

L’onde T correspond à la repolarisation des ventricules (plus précisément la phase finale de la repolarisation ventriculaire), elle fait suite au complexe QRS dont elle est séparée par le segment ST.

Complexe QRS sur un ECG

Contrairement à l’onde P qui est petite, parce qu’elle représente la masse musculaire des oreillettes, le complexe QRS est plus grand représentant la masse musculaire des ventricules qui sont plus volumineux que les oreillettes.

Onde P sur l'ecg

L’onde P est la première onde détectable sur un tracé d’ECG, elle correspond à la contraction des oreillettes (dépolarisation auriculaire), vue la faible masse des oreillettes par rapport aux ventricules l’onde P est petite par rapport au complexe QRS.