Onde epsilon

Onde epsilon

L’onde epsilon est une petite onde positive qui prolonge la fin du complexe QRS.

Mais avant de continuer, n’avez-vous pas plutôt besoin d’une formation sur l’interprétation de l’électrocardiogramme ? si oui :

Moi aussi, j’avais des difficultés à interpréter l’ECG !

Comment j’ai enfin réussi à interpréter l’électrocardiogramme grâce à la méthode 20/80

Formation pour médecins apportant :

La preuve que l’interprétation de l’ECG est facile et démolir le mythe de l’ECG difficile à interpréter, 

Pourquoi il suffit d’apprendre l’ECG normal et quelques anomalies pour maîtriser tous les ECGs que vous allez rencontrer en pratique, 

Savoir enfin mémoriser le nécessaire sur l’ECG pour l’utiliser dans votre cabinet médical.

Recevoir la formation dans vôtre boite email :

Si non, alors continuons :

Il s’agit d’un « crochetage » ou « encoche » du QRS décrit pour la première fois en 1984 dans le cadre d’une pathologie appelée la dysplasie ventriculaire droite arythmogène.

L’onde Epsilon reflète une conduction intraventriculaire ralentie et elle apparaît spécifiquement dans la dysplasie ventriculaire droite arythmogène – DVDA (En Anglais : arrhythmogenic right ventricular dysplasia – ARVD – ).

Caractéristiques de l’onde Epsilon.

L’onde epsilon est un « incident électrique » qui est le plus visible dans les dérivations précordiales droites (V1-V3). Parfois uniquement en V1. Et parfois en V3R ou en dérivations inférieures.

Pour faire le diagnostic de l’onde Epsilon, il faut prendre en compte tous les autres signes électriques de la Dysplasie ventriculaire droite arythmogène :

La dysplasie ventriculaire droite arythmogène est une cardiomyopathie déterminée génétiquement et se caractérise par des zones de dysplasie du ventricule droit (remplacement du tissu musculaire par des zones adipeuses et fibreuses).

Ces lésions dysplasiques sont responsables de troubles du rythme surtout ventriculaires.

Références & bibliographie