Onde J d'Osborn
Abdelouaheb Farhi
Par , . Classé dans : .

Onde J

L’onde J est une petite déflexion positive à la jonction du complexe QRS et du segment ST.

Elle plusieurs dénominations :

  • Onde J (en anglais J wave),
  • Onde d’Osborn,
  • Le signe de bosse de chameau (Camel-hump sign),
  • Onde Delta tardive,
  • Etc.

Mais en pratique, on parle plus d’onde d’Osborn dans le cadre d’hypothermie et d’onde J dans les autres situations.

Cette onde a été pour la première fois décrite en 1938 par Tomaszewski, mais c’est John J. Osborn qui, en 1953, à mieux décrit l’onde J dans ses études sur l’hypothermie, depuis cette onde porte désormais son nom.

L’onde J s’observe au mieux dans les dérivations antéro-latérlaes (V3, V4, V5, V6) et inférieur (D2, aVF, D3).

Notez que la lettre J dans l’ECG définie deux entités différentes :

  1. le point J : qui est le point de jonction entre la fin du complexe QRS et le début du segment ST.
  2. l’onde J : qui est une déflexion lente d’origine incertains souvent en relation avec l’hypothermie.

Caractéristiques de l’onde J :

  • Crochetage à la fin de la branche descendante de l’onde R,
  • En forme de “bosse de chameau”,
  • Amplitude > 0.05 mV,
  • Durée 0.03 sec,
  • Plus fréquente en V3-V4.

Les 04 causes les plus fréquentes de l’apparition d’une onde J sont :

  1. Hypothermie sévère (moins de 32 °C), ou on retrouve l’onde de Osborn dans 80 % des cas, associé à une bradycardie sinusale et un bloc de conduction,
  2. Syndrome de repolarisation précoce (2-5% des cas),
  3. Hypercalcémie,
  4. Syndrome de Brugada.

L’hypothermie : rappel.

L’hypothermie se définit par une température centrale inférieure à 35 °C.

On peut la subdiviser en 04 degré de gravité croissante :

Hypothermie légère

  • La température entre 32 à 35 °C.
  • Le sujet est conscient et présente des extrémités froides avec des frissons

Hypothermie modérée

  • température entre 28 à 32 °C.
  • Le sujet présente des troubles de la vigilance, bradycardie et hypoventilation.

Hypothermie sévère

  • température entre 24 à 28 °C.
  • Sujet comateux, bradycardie, en apnée, 
  • l’ECG montre un élargissement des complexes QRS avec risque de fibrillation ventriculaire.

Hypothermie profonde

  • Température moins de 24 °C
  • Sujet en état de mort apparente, avec un ECG plat.

Caractéristiques ECG de l’hypothermie

Mais l’ECG caractéristique de l’hypothermie est un tracé avec des trémulations de la ligne isoélectrique associé à l’apparition d’onde J d’Osborn.

L’hypothermie sévère peut s’accompagné de fibrillation ventriculaire.

Cet article vous à été utile ? Votez s'il vous plaît. Merci !

Décoller avec l’ECG et démolir le mythe de l’ECG difficile

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Références & bibliographie