Onde J d'Osborn
Abdelouaheb Farhi
Par , . Classé dans : .

Onde J

L’onde J est une petite déflexion positive à la jonction du complexe QRS et du segment ST.

Elle plusieurs dénominations :

  • Onde J (en anglais J wave),
  • Onde d’Osborn,
  • Le signe de bosse de chameau (Camel-hump sign),
  • Onde Delta tardive,
  • Etc.

Mais en pratique, on parle plus d’onde d’Osborn dans le cadre d’hypothermie et d’onde J dans les autres situations.

Cette onde a été pour la première fois décrite en 1938 par Tomaszewski, mais c’est John J. Osborn qui, en 1953, à mieux décrit l’onde J dans ses études sur l’hypothermie, depuis cette onde porte désormais son nom.

L’onde J s’observe au mieux dans les dérivations antéro-latérlaes (V3, V4, V5, V6) et inférieur (D2, aVF, D3).

Notez que la lettre J dans l’ECG définie deux entités différentes :

  1. le point J : qui est le point de jonction entre la fin du complexe QRS et le début du segment ST.
  2. l’onde J : qui est une déflexion lente d’origine incertains souvent en relation avec l’hypothermie.

Caractéristiques de l’onde J :

  • Crochetage à la fin de la branche descendante de l’onde R,
  • En forme de « bosse de chameau »,
  • Amplitude > 0.05 mV,
  • Durée 0.03 sec,
  • Plus fréquente en V3-V4.

Les 04 causes les plus fréquentes de l’apparition d’une onde J sont :

  1. Hypothermie sévère (moins de 32 °C), ou on retrouve l’onde de Osborn dans 80 % des cas, associé à une bradycardie sinusale et un bloc de conduction,
  2. Syndrome de repolarisation précoce (2-5% des cas),
  3. Hypercalcémie,
  4. Syndrome de Brugada.

L’hypothermie : rappel.

L’hypothermie se définit par une température centrale inférieure à 35 °C.

On peut la subdiviser en 04 degré de gravité croissante :

Hypothermie légère

  • La température entre 32 à 35 °C.
  • Le sujet est conscient et présente des extrémités froides avec des frissons

Hypothermie modérée

  • température entre 28 à 32 °C.
  • Le sujet présente des troubles de la vigilance, bradycardie et hypoventilation.

Hypothermie sévère

  • température entre 24 à 28 °C.
  • Sujet comateux, bradycardie, en apnée, 
  • l’ECG montre un élargissement des complexes QRS avec risque de fibrillation ventriculaire.

Hypothermie profonde

  • Température moins de 24 °C
  • Sujet en état de mort apparente, avec un ECG plat.

Caractéristiques ECG de l’hypothermie

Mais l’ECG caractéristique de l’hypothermie est un tracé avec des trémulations de la ligne isoélectrique associé à l’apparition d’onde J d’Osborn.

L’hypothermie sévère peut s’accompagné de fibrillation ventriculaire.

Cet article vous à été utile ? Votez s'il vous plaît. Merci !
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Décoller avec l’ECG et démolir le mythe de l’ECG difficile

Recevez la formation à l’ECG dans votre boite Email.

Laisser un commentaire

Références & bibliographie



J'ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site.

Vous affirmer avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l'aide des liens de désinscription ou nous contacter à l'adresse contact@ecgformation.com

Formation ECG par E-Mail

Nous allons décoller et démolir le mythe de l'ECG difficile !

Tapez votre Prénom et votre Email pour recevoir la formation.